Achat d’un deuxième alambic de 150L

Les besoins en éthanol ne faiblissent toujours pas, et les trois associés trouvent que les quantités qu’ils produisent sont encore trop faibles. Pour augmenter leur capacité de production d’éthanol à 90°, ils achètent leur deuxième alambic, de 150 litres. Une fois la crise passée, cet achat servira à la production de rhum.