Création de la micro-entreprise

La distillation étant une activité à part entière et très réglementée, Cédric commence seul cette aventure en ouvrant une microentreprise. Pour pouvoir lancer officiellement l’activité, il doit en premier lieu s’occuper des démarches administratives, notamment avec les douanes, et obtenir tous les agréments obligatoires et inhérents à la production d’alcool. Résilient et déterminé, il obtient haut la main toutes les autorisations nécessaires pour distiller et acquérir un alambic en bonne et due forme. La machine est lancée.